Pourquoi calculer les charges variables et fixes d’une entreprise ?

Les charges d’exploitation d’une entreprise se déclinent en deux groupes. On distingue les charges variables et les charges fixes. Contrairement à ce que pensent certains entrepreneurs, il est indispensable pour une société de calculer ses charges. Quels sont alors les avantages liés à ce calcul ? À travers cet article, vous en saurez davantage.

Que savoir des charges variables et fixes ?

Il existe une différence entre les charges variables et les charges fixes. Une charge est dite variable lorsqu’elle est changeante. Encore appelé charge opérationnelle ou charge d’activité, ce type de charge évolue en fonction du niveau de production de l’entreprise. Comme exemple de charges variables, il y a les commissions, le coût des matières premières, la part variable des salaires, les frais de déplacement, pour ne citer que ceux-là. En ce qui concerne les charges fixes, elles sont statiques. Elles ne changent ou ne varient pas. Le niveau de production ne les influence pas. Parmi les charges fixes d’une entreprise, on note le loyer, les assurances, les abonnements, les salaires, et les impôts.

Calcul des charges variables et fixes : quel intérêt ?

Le calcul des charges d’exploitation d’une entreprise peut s’avérer très bénéfique à cette dernière. En le faisant, les entrepreneurs ou les directions d’entreprises arrivent à évaluer la rentabilité de leur activité. C’est pourquoi dès la création d’une entreprise, il est recommandé d’accorder une place de choix aux charges. Cela vous permettra de mieux piloter la société et d’en faire une gestion efficiente. De plus, le calcul des charges variables et fixes est l’un des moyens pour mesurer le poids des différents coûts sur le chiffre d’affaires. Ainsi, il permet d’établir le compte de résultat et le plan de trésorerie. Les différents résultats issus du calcul aboutissent directement sur la marge sur coût variable, sur la marge commerciale et sur le seuil de rentabilité. Il est alors nécessaire que les établissements optent pour le calcul de toutes leurs charges d’exploitation.