Que risquez-vous en vous faisant tatouer ?

Se tatouer est devenu une mode de nos jours. Cette pratique s’est répandue à l’allure d’un virus épidémique dans le monde entier. Nous consacrerons cet article aux dommages que peuvent engendrer les tatouages sur la santé et le corps humain.

La composition des encres de tatouage est toxique et nuisible à la peau

Pour faire le tatouage, beaucoup d’outils sont utilisés. À l’origine du tatouage, ce sont des produits naturels tels que l’indigo et l’alizarine qui étaient utilisés en guise d’encre. Ces derniers sont sans effets néfastes sur la santé ou la peau.

Aujourd’hui, une diversité de couleurs est utilisée. Les encres utilisées désormais sont composées d’oxyde de fer, de carbone, de chrome, de zinc, de cuivre et de mercure. Des hydrocarbures aromatiques polycycliques, des résidus de charbon, des pétroles et autres sont également utilisés dans la composition de ces encres. Ces composés exposent la personne tatouée à un grand risque d’allergie et d’infection cutanée.

Les risques sanitaires du tatouage

Lors des séances de tatouage, la peau est percée à plusieurs reprises pour y laisser des gouttelettes d’encre. Pour ce faire, l’artisan utilise des machines à une ou plusieurs aiguilles à l’instar des machines à coudre. Les plaies saignantes issues de cette pratique douloureuse constituent une porte d’entrée pour des infections bactériennes. Concrètement,  elles constituent des voies de transmission de maladies contagieuses.

Les risques corporels ou épidermiques du tatouage

D’innombrables infections cutanées et effets indésirables peuvent apparaitre après le tatouage. Entre autres, il y a la démangeaison sur la partie tatouée, l’inflammation cutanée, l’éruption cutanée et le gonflement. Par-dessus tout, le risque de cancer de peau très grand.

En conclusion, le tatouage constitue un risque pour la santé des personnes qui s’y adonnent. Ces dernières sont exposées à des problèmes liés à la peau ainsi qu’à des maladies transmissibles par le sang.