Top 3 des masques connectés les plus incroyables présentés au CES 2021.

L’avènement de la pandémie de coronavirus a opéré maints changements dans les habitudes quotidiennes. L’usage de masque s’illustre dès lors comme une pratique à observer en tout temps et en tout lieu. Mais quel masque porté ? Au CES 2021, des masques connectés ont été présentés au public.

MaskFone : plus besoin de tirer son masque.

Conçu pour lutter contre la propagation du coronavirus, sa brillante présentation au CES 2021 témoigne de sa grandeur. C’est un masque Bluetooth par lequel l’utilisateur peut effectuer des appels téléphoniques et écouter de la musique sans pour autant ôter son masque. Le masque connecté MaskFone est développé par Binatone et garantit aux utilisateurs plus de 12 heures d’activité. Il est rechargeable sur secteur ou via un câble USB sur ordinateur.

Air Pop Active +, la performance sanitaire.

L’idéal en son genre, ce masque connecté permet d’analyser les données respiratoires de son utilisateur et la qualité de l’air environnant. Ceci, grâce au capteur Halo dont il est composé. Il n’est pas utilisé typiquement dans le contexte de la covid19. Reconnu pour sa forte technicité, il est recommandé dans des milieux pollués. L’appareil est relié à une application sur smartphone qui fournit les données en temps réel.

GL PuriCARE Wearable Air Purifier : une adaptabilité à la respiration.

Ce masque électronique vous protège contre batteries et virus grâce à ses lampes UV-LED. Composé de deux filtres HEPA H13 qui purifient l’air en le rendant potable, il assure le confort en toute sécurité. Le masque GL PuriCARE Wearable Air Purifier facilite la vérification de l’état des filtres par le biais de l’application mobile LG ThinQ pour un éventuel remplacement. Il est alimenté par une bactérie de 820 mAh avec huit heures d’autonomie.

Les masques indiqués ci-dessus ont fait l’objet d’une impressionnante présentation au CES 2021. Ce sont des outils technologiques qui répondent bien aux gestes barrières contre les virus et bactéries nuisibles.